AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN B FOOT A 11: UN MATCH REFERENCE MALGRE LA DEFAITE

1 novembre 2015 - 09:16

Un match de référence, malgré une courte défaite

 Buts : Adam (30ème) et François (85ème)

Groupe convoqué : Oualid, Stéfane, Mohamed, François, Taïeb, Ali, Sofiane, Mourad, Caner, Serge, Nourou, Jacky, Abdel, Salem et Adam.

 Il y a 15 jours, l’AS PLUS LOIN B avait réalisé une pâle prestation contre l’UA SOCIETE GENERALE B (75) en s’inclinant pour la première fois depuis le 14 mars 2015. Les joueurs de THE SPECIAL TWO devaient donc oublier ce dernier match de championnat pour aborder dans les meilleures conditions la deuxième journée de brassage de la Coupe de France Auguste Delaune. Dans l’optique d’une qualification en phase nationale avec à la clé un premier déplacement en province, l’AS PLUS LOIN B devait toutefois créer une véritable surprise contre le champion régional du samedi matin niveau A, nos voisins de Romainville : le CFC/BNF (93). N’oublions pas que le dernier déplacement officiel du CFC/BNF au Stade de la Porte de Bagnolet avait conduit cette équipe à conquérir le titre régional aux dépens de l’AS PLUS LOIN A (75) et de l’US IVRY CENTRE-VILLE (94). En effet, le 11 avril dernier les joueurs de Romainville s’étaient imposés 3-2 contre l’AS PLUS LOIN A. Au cours de cette 14ème journée de championnat, ils prenaient un sérieux avantage sur leurs concurrents directs et empêcher l’AS PLUS LOIN A de viser un triplé en championnat. Rappelant donc également de mauvais souvenirs à la A et laissant aujourd’hui quelques regrets à la B,  ce score de 3-2 fait donc mal à tous les Bagnoltais-de-la-Porte de l’association PLUS LOIN.             

 Une première mi-temps équilibrée et avec de l’intensité  

 Dès l’engagement donné par le CFC/BNF, SALEM, SERGE, MOURAD, TAIEB, SOFIANE, JACKY et NOUROU montrent qu’ils ne lâcheront rien dans cette partie. Les joueurs de Romainville comprennent dès les premières minutes de jeu que l’AS PLUS LOIN B ne laissera pas le champion régional en titre imposer son rythme sans répondant. Le duo SALEM-SERGE se met en évidence et prend la mesure des joueurs adverses. Le CFC/BNF est une équipe très expérimentée et bien organisée qui sait répondre aux combats physiques. Les contacts sont donc assez rugueux et l’arbitre est attentif. Au bout de 5 minutes de jeu, l’AS PLUS LOIN B va se procurer sa première très grosse occasion. Et dans ce genre de match, ça se joue généralement sur des détails. Sur une mésentente de la défense adverse, NOUROU arrive à intercepter le ballon dans les pieds du gardien en poussant légèrement le cuir en retrait vers FRANCOIS. Malgré son avantage pris sur le dernier défenseur et dans la précipitation, le vétéran de l’équipe choisit l’extérieur du pied droit,  alors que le but était vide. Le ballon tourne trop et file en sortie de but… Dans la foulée, le CFC/BNF s’en remet à ses deux attaquants pour se procurer de réelles  occasions. Le numéro 10, mais surtout le numéro 8 du CFC/BNF vont faire état de l’ensemble de leurs qualités physiques et techniques pour venir sérieusement inquiéter la défense l’AS PLUS LOIN B. Ainsi et bien lancé dans la profondeur, le 10 du CFC/BNF pénètre dans la surface de réparation. Jacky va au duel avec trop d’intensité et touche malencontreusement l’attaquant adverse qui profite de la situation pour bien tomber. Sans grande hésitation, l’arbitre siffle pénalty. Voulant se faire justice lui-même, il prend le ballon et frappe côté droit à mi-hauteur. OUALID anticipe et vient s’interposer pour dévier le cuir en corner… Superbe parade !!! Après 10 minutes de jeu, les contacts se multiplient et les fautes sifflées aussi. Les choix de l’arbitre énervent NOUROU et ce dernier lui fait savoir. Sanction collective immédiate, l’arbitre avance le ballon de 10 mètres  et le coup-franc sifflé devient une véritable occasion de but pour le CFC/BNF. Le numéro 8 se charge du coup-franc avec une bonne frappe légèrement déviée par le mur. OUALID réalise encore une fois un magnifique arrêt et préserve pour le moment sa cage inviolée. Dans cette fin de premier quart d’heure, les joueurs de la Porte de Bagnolet veulent réagir et ne surtout pas laisser le CFC/BNF prendre le contrôle du ballon. A la 20ème minute de jeu et sur un duel, SOFIANE prend le ballon dans l’œil et il se trouve contraint de demander le changement (on pense à lui et on espère que ça va mieux). CANER le remplace.

 

Les duels se font de plus en plus rugueux et le numéro 8 du CFC/BNF commence son festival. Coupable d’une vilaine faute sur ce même numéro 8, TAIEB est réprimandé par l’arbitre, mais également par l’ensemble des joueurs… (à ne plus reproduire, car c’est inutile). Dans ce moment de flottement, le CFC/BNF en profite pour ouvrir le score. Le numéro 8, une nouvelle fois, réalise un contrôle orienté qui laisse MOURAD sur place. Il adresse ensuite un bon centre pour le numéro dix qui n’a plus qu’à facilement tromper OUALID. Malgré le drapeau levé pour un hors-jeu sur le centre, l’arbitre accorde le but. Enervé par cette décision, NOUROU expédie à l’engagement le ballon en touche et demande immédiatement le changement à JR. L’arbitre en décide autrement et sort un carton blanc pour le numéro 9. 25ème minute de jeu 1-0 pour le CFC/BNF et PLUS LOIN doit jouer à 10 pendant 5 minutes. Cela n’empêche pas les joueurs de la Porte de Bagnolet d’y croire. Ainsi et sur son côté droit, SERGE commence également son festival. Avec TAIEB, il a sûrement été l’un des meilleurs joueurs de cette partie. En prenant à chaque fois de vitesse son vis-à-vis, il réalise de très belles percées, mais manque parfois de précision dans la dernière passe. Sur un bon travail de petites passes entre ADAM et TAIEB au milieu de terrain, notre défenseur central transperce l’équipe du CFC/BNF et se retrouve seul face au gardien. Après l’avoir fixé, il transmet sur sa droite le ballon à ADAM qui finit le travail  malgré le retour de deux défenseurs. 1-1 à la 30ème. L’AS PLUS LOIN y croit, mais le champion régional ne veut pas laisser faire. Se reposant encore une fois sur leur duo d’attaquants assez explosifs, le CFC/BNF mettra dans cette fin de première mi-temps en valeur les qualités de notre gardien OUALID en se procurant quelques occasions. Les joueurs de la Porte de Bagnolet ne seront pas en reste en ayant de très bonnes actions, mais qui n’aboutiront pas par manque de réussite dans la dernière passe (SERGE, MOHAMED,…) ou dans le dernier geste (ADAM, CANER,…). Peu avant la mi-temps, CANER sera obligé de sortir sur blessure remplacé dans la foulée par STEPHANE. 1-1 à la mi-temps.                                                  

 

Une seconde mi-temps très mal commencée   

 A peine ont-ils bu, que l’arbitre siffle la reprise du match. Les joueurs de la Porte de Bagnolet n’ont pas vraiment eu le temps d’avoir les consignes de JR et MOURAD, que le match doit reprendre. A la mi-temps, JR n’opère aucun changement. Après les blessures de SOFIANE et de CANER, et suite à « l’auto-exclusion » de NOUROU, il ne reste plus qu’ABDEL sur le banc. Tout le monde sait qu’il faudra pour la plupart des joueurs devoir tenir donc les 45 prochaines minutes, puisqu’il n’y a plus qu’un changement possible. Et comme à son habitude (voir statistiques), l’AS PLUS LOIN B réalise de très mauvaises entames de seconde mi-temps. 

 Pourtant tout semblait indiquer le contraire, l’AS PLUS LOIN B se voyant refuser pour un hors-jeu un but de FRANCOIS sur une bonne ouverture de SERGE. Mais comme on dit, les grandes équipes ont souvent de la réussite et le champion régional du samedi matin va en donner la parfaite illustration. Tout le monde sur le terrain a besoin de récupérer et l’intensité baisse légèrement, sauf pour le numéro 8 du CFC/BNF qui gagne un corner sur une bonne accélération. Ce dernier bien tiré, mais mal négocié par la défense de l’AS PLUS LOIN B, permet au  numéro 10 de marquer son deuxième but d’une demi-volée au six mètres. 2-1 à la 55ème minute ! Le CFC/BNF a compris, il faudra procéder en contre. A la 60ème minute de jeu, les joueurs de l’AS PLUS LOIN B négocient mal leur attaque et le numéro 8 en profite pour faire la différence sur son côté droit. Il accélère et élimine deux joueurs avant d’adresser un bon centre en retrait. En voulant gagner son duel, ALI pousse malencontreusement le ballon dans les buts de OUALID. 3-1 pour le CFC/BNF ! Les joueurs de la Porte de Bagnolet tentent de réagir, mais dans cette seconde mi-temps le CFC/BNF est bien en place. L’entrée d’ABDEL apporte au collectif qui joue de plus en plus simplement. STEPHANE, SALEM, MOURAD, MOHAMED, SERGE, TAIEB, ALI, ADAM et JACKY ne veulent rien lâcher et se battent sur tous les ballons. Suite à un très bon travail de SERGE, FRANCOIS réduite le score d’une tête à la 85ème minute. Dans ces dernières minutes, SERGE bien lancé dans la profondeur prend une nouvelle fois le meilleur sur la défense du CFC/BNF. Le dernier défenseur ne peut que faire une faute volontaire pour empêcher SERGE de se retrouver dans une très bonne situation. L’arbitre intervient et sort le carton rouge. Mal négocié, le dernier coup-franc de l’AS PLUS LOIN B ne donnera rien. Score final : 3-2 !                

 Retenons que le CFC/BNF a de réelles prétentions dans cette compétition (Quart de finaliste de l’édition 2015) et que pour cette raison, l’AS PLUS LOIN B  n’a pas à rougir de sa prestation. Même si nous pouvons avoir quelques regrets sur certaines situations dans ce match, l’AS PLUS LOIN B a sûrement joué  l’un de ses meilleurs matchs de la saison en démontrant que les joueurs étaient capables de faire preuve de combativité sans jamais baisser la tête.  Retenons donc que ce type d’expérience est nécessaire à l’AS PLUS LOIN B pour qu’elle continue à progresser. Sans forcément remettre en question le tirage des brassages de la Coupe Auguste Delaune, l’AS PLUS LOIN B devra défier pour le troisième et dernier tour de brassage l’US IVRY CENTRE-VILLE (Vice-champion régional du samedi matin niveau A et Demi-finaliste de l’édition 2015)…     

Commentaires