AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN A FOOT A 11: SANS FORCER

3 novembre 2015 - 19:45

Il y a des matchs comme ça, où l’écart est tellement grand entre deux équipes que le résultat ne correspond pas forcément à ce qu’il s’est passé sur le terrain. En marchant, Plus Loin, a gagné, mit 5 buts et maitrisé son adversaire…

COPAIN IDF 2-5 AS PLUS LOIN

(Sou, Cédric, Alan et Ghislain x2)



UN DUO AU-DESSUS

 Avec seulement 11 joueurs valides, Vincent doit composer sans Famaka, Ben, Reda et Lahcen .Mathieu est présent mais, gêné par une douleur au genou, espère rester sur le banc ! Abdallah se retrouve dans une position de n°8 pour épauler Cédric, lui aussi diminué… Sur la pelouse de Copain IDF, Plus Loin profite du large terrain pour étirer l’équipe adverse. Sou est souvent cherché, souvent trouvé et malmène souvent la défense adverse en compagnie de Momo. Tout comme Aymen, sauf que l’entente avec Amanaz est moins évidente. Plus Loin est dangereux, mais ne conclut pas. Le finaliste de l’édition 2013 va avoir un jeu plus directe. Et la défense de Copain IDF jouant très mal le coup derrière se fera punir : Lancé dans l’axe, Ghislain part jouer un face à face avec le portier adverse. Malheureux lors du dernier match non-fini (contre Société Générale, un match qui sera à rejouer) , Ghislain assure en décalant Sou qui peut tranquillement marquer ! 0-1.

Plus Loin continu à maitriser sans accélérer et Copain IDF est au bord du gouffre : par 2 fois les centraux découpent Sou dans la surface. Bien entendu, l’arbitre n’en siffle aucun ! Après le 2ème découpage, Plus Loin obtient un corner qui sera repoussé. Le ballon est récupéré et Abdallah cherche Cédric dans la surface. Superman contrôle, se remet sur son pied droit et place tranquillement le cuir dans le petit filet opposé ! 0-2. Abdallah – Cédric, un duo qui marche ! Si c’est, pour l’instant,  un simple featuring, le temps que Ben et Reda reviennent, ça pourrait être une vrai alternative pour la mixtape 2015-2016. Ils malmènent l’équipe adverse simplement,  se comprennent et complètent sans problème.

Côté Copain IDF, c’est compliqué de ressortir quelque chose de positif. Défensivement, ils sont à la limite ou dépassés, au milieu, ils ne peuvent rien conter Superman et Littleman, et offensivement, c’est compliqué contre la défense ! Néanmoins, ils vont réussir à frapper 2 fois grâce à la paresse ambiante du bloc défensif : la première finie dans les bras de Thomas, la 2ème à côté ! C’est bien peu… 0-2 à la mi-temps.


CADEAU D’ANNIVERSAIRE ET DÉSENVOÛTEMENT

 Si la 1ère période était maitrisé mais sans rythme, la deuxième période sera moche mais prolifique ! De plus, Copain IDF laisse des espaces de folie derrière. Issam tente d’en profiter et s’en va défier le portier adverse. Ce dernier fauche Issam dans la surface et prend un jaune. Pour son anniversaire, l’équipe offre le pénalty à Alan qui se fait un malin plaisir de mal le tirer ! Le gardien repousse vers  le défenseur, qui  s’applique cette fois pour reprendre et marquer le 3ème but.  Et puis tout s’enchaine de façon bizarre : Issam prend un carton plus qu’évitable et derrière, Karim perd le ballon et l’attaquant en profite et trompe Thomas d’une frappe rasante… Plus Loin réagi peu après, par l’intermédiaire de Ghislain ! L’attaquant se libère enfin ! Plus Loin continu sur ce mono rythme…  Seuls Abdallah et Cédric rayonnent. Le reste joue par à-coups et c’est assez moche.

Sur une action encore bizarre, l’attaquant, arrive à marquer en étant dos au but, excentré et bloqué par Karim ! Et encore une fois, Plus Loin va remettre un petit coup de boost : bien décalé par Aymen, Ghislain croise sa frappe et confirme son désenvoûtement !

L’histoire retiendra que le match se termine sur une frappe vraiment moisie d’Aymen ! 2-5, score final.

 

Sans briller, sans forcer, Plus Loin s’est imposé ! L’écart de niveau était trop grand . On ne peut s’empêcher de se dire que ça ne suffira pas pour aller jusqu’au bout, mais il faut quand même le rappeller

Commentaires