AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN B FOOT A 11 - UN MATCH DE CHAMPIONNAT EPIQUE GAGNE AU MENTAL

8 mars 2016 - 00:04

Au mental

Buts : Nourou (40ème), Adam (60ème et 75ème), Eddy (70ème), Abdel (80ème) et François (35ème)

Groupe convoqué : Oualid, Eddy, François, Taïeb, Mourad, Stéfane, Rudy, Ali, Abdel, Nourou, Caner et Adam.

 

En poursuivant sur sa très bonne dynamique, l’AS PLUS LOIN B enchaîne une sixième victoire consécutive en championnat régional FSGT niveau B et conforte par la même occasion sa place de leader. Pourtant et même si le score final peut s’avérer large, il ne reflète pas réellement la physionomie de la première heure de ce match très compliqué. En effet et avant une superbe réaction collective des joueurs de la Porte de Bagnolet, l’AS GO WEST menait 3-1 à la 55ème minute de jeu…   

 

Une première mi-temps largement à l’avantage de l’AS GO WEST   

Face à la détermination de nos hôtes qui jouent sans complexe, mais également sans remplaçant, l’AS PLUS LOIN B va connaître un débit de match très compliqué. En effet, les parisiens du 20ème perdent leurs duels et les attaquants adverses réalisent de belles choses. Ainsi et le numéro 9 de l’AS GO WEST va se mettre rapidement en évidence en ouvrant la marque à la 10ème minute, puis en signant un doublé d’une très belle frappe à la 25ème minute de jeu. 2 à 0 pour les locaux après seulement trente minutes de jeu ! Les Bagnoltais-de-la-Porte comprennent que s’ils ne veulent pas sombrer, il va falloir re-jouer au football et rapidement. Et l’entrée de CANER va s’avérer essentielle dans ce match. En amenant de l’envie, il permet aux parisiens de retrouver de la fluidité dans leur jeu. Ainsi et après un très bon travail d’ADAM sur l’aile gauche, CANER dévie le ballon vers NOUROU qui ajuste parfaitement le gardien d’un plat du pied. 2-1 à la 40ème minute de jeu et à la mi-temps sifflée peu après cette réduction du score. L’AS PLUS LOIN B n’a pas dit son dernier mot.        

 

Une seconde mi-temps marquée par une réaction collective magistrale     

A la mi-temps, MOURAD réveille ses troupes par un discours énergique. Tout le monde veut y croire, mais le deuxième acte commence très mal. Quelques minutes après l’engagement et sur un coup-franc excentré, un joueur de l’AS GO WEST profite d’une errance de marquage au second poteau pour creuser l’écart d’une bonne reprise qui laisse OUALID sur ses appuis. 3-1 à la 50ème minute de jeu. Deux buts à remonter et 40 minutes pour le faire…

 

Sûrement vexés par la tournure du match, les Bagnoltais-de-la-Porte vont se remobiliser et s’encourager pour revenir dans ce match. Et comme souvent, c’est notre meilleur buteur qui va montrer l‘exemple. CANER lance parfaitement ADAM dans la profondeur. Notre jeune attaquant fait la différence et place une magnifique frappe ras-de-terre qui fait mouche. 3-2 à la 60ème minute de jeu. Les Parisiens y croient et continuent de pousser. CANER frappe un corner et EDDY s’envole plus haut que tout le monde pour placer une tête somptueuse qui finit sous la barre. 3-3 à la 70ème minute de jeu. L’AS PLUS LOIN B a égalisé et il reste 20 minutes pour faire la différence. Et comme souvent, c’est une nouvelle fois ADAM qui va s’illustrer en marquant le but décisif à la 75ème minute de jeu. 3-4 pour les Bagnoltais-de-la-Porte. Dans cette fin de match épique, ABDEL s’offre un but après avoir bénéficié d’un contre favorable à la 80ème minute de jeu. FRANCOIS conclut la marque sur une offrande de NOUROU à la 85ème minute de jeu.      

 

Retenons que l’AS PLUS LOIN B a fait preuve d’une force mentale digne d’un champion pour revenir dans ce match de championnat très difficile. En réalisant une seconde mi-temps particulièrement efficace, l’AS PLUS LOIN B s’impose finalement avec la manière après avoir pourtant été mené de 2 buts. Retenons que les Bagnoltais-de-la-Porte du niveau B ont fait preuve de maturité en n’abdiquant à aucun moment et en restant solidaire durant 90 minutes. Si tout n’a vraiment pas été parfait dans le jeu, il s’agit pourtant et sûrement du meilleur match des Parisiens du 20ème au niveau de l’état d’esprit…

Commentaires