AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN A FOOT A 11: EN QUART

4 avril 2016 - 12:11

Sans être brillant, Plus Loin élimine le Spartak Retrograd et passe en quart de finale de Coupe Delaune.

 

Vincent avait son groupe pratiquement au complet et à 100%. L'heure était donc au choix. Amanaz, performant ces derniers temps, est titulaire à droite de la défense en lieu et place de Famaka. Mathieu accompagne Cédric au milieu. Aymen et Lahcen sont chargés d'animer les ailes. En attaque, Ghislain accompagne le capitaine, Abdallah.

 

UN AVERTISSEMENT DU SPARTAK COMME RÉVEIL

 

Clairement, Plus Loin ne s'est pas bien préparé pour cette rencontre. Les deux semaines sans jouer et l'attitude nonchalante à l'échauffement n'annoncent pas de bonnes choses. 

 

Plus Loin débute la partie en ronronnant tranquillement. Sans vitesse, sans combinaison, le finaliste de l'édition 2013 compte un peu trop sur le duo Cédric-Mathieu pour faire la différence sur une passe ou un percement balle au pied. Plus mordant, la première grosse occasion sera pour le Spartak Retrograd : sur un ballon repoussé, Momo cherche à remettre à Thomas de la tête. Mais sa tête est trop molle et l'attaquant anticipe. Sur son contrôle il élimine Thomas et assure d'un plat du pied, mais Alan sauve les miches de son équipe. 

 

Cette occasion sera une des rares qui sera cadrée ! Et elle a le mérite de réveiller Plus Loin. L'équipe joue plus haut, Lahcen commence à apparaître, tout comme Abdallah. Et après s'être essayé une première fois de loin, le capitaine ouvre la marque : sur un coup franc joué rapidement, Karim prouve à tout le monde qu'il a un jeu long en réalisant une belle ouverture dans le dos de la défense du Spartak. Abdallah contrôle parfaitement et enchaîne d'une frappe limpide ! 

 

 

CÉDRIC WANTED

 

 

Le Spartak vit mal cette ouverture du score : faut dire que le peu de situation que l'équipe se crée, sont sur des coup-francs, souvent généreusement accordés, ou sur les touches. 

En plus de ne pas avoir beaucoup d'occasions, les milieux du Spartak en ont marre de se faire balader par Cédric et Mathieu au milieu. Cédric subira plusieurs interventions à la limite de l'agression. D'ailleurs, le premier prendra un blanc pour un coup de pied totalement volontaire. En même temps, ça se comprend ! Quand on laisse Cédric, ça fait des dégâts : en combinant avec Abdallah, il s’engouffre dans la surface et offre le 2ème but du match à Ghislain ! Et sur le 3ème, c’est lui qui récupère et qui sert Lahcen. Le petit attaquant crucifie le Spartak Retrograd peu avant la mi-temps ! Cédric subira encore quelques tacles bien saignant. Mathieu, tout aussi remuant, esquive les tentatives de lynchage grâce à son corps élastique.

 

Malgré toutes ces tentatives, le mal est fait. Et ça fait 3-0 à la mi-temps.

 

LA COUR DES MIRACLES

 

Clairement, la deuxième période ne ressemblera pas à la première. Le résultat acquit et les multiples changements vont casser la dynamique, déjà moyenne, de la partie. Et ça, sans compter la prestation totalement irréaliste des arbitres !

 

Pourtant, ça démarrait pas trop mal : Issam lançait Abdallah marquer son doubler ! Mais la suite est moins réjouissante : Les dribbles font leur apparitions, la nonchalance aussi… Le match devient un peu n’importe quoi ! Et les arbitres s’y mettent également : Sur un contre mené par Issam, le gardien sort et intervient avec les mains en dehors de la surface ! Peu après, Abdallah se fait chatouiller la cheville et arrête le ballon des mains en tombant ! L’arbitre sort un carton blanc au capitaine de Plus Loin !

Malgré tout cela, le Spartak Retrograd ne parvient pas à « relancer » le match. Pourtant, Thomas essayera de les aider d’abord en perdant le ballon après un petit pont. Ensuite en étant très loin de ses buts. Mais l’unique tentative, bien que cadré, ne sera pas assez forte !

 

Même si ça semblait long, le match se termine que, serait-on tenté de dire, à 4-0 !

 

Á défaut d’être génial, Plus Loin gagne en étant efficace ! Quelques accélérations auront suffi pour venir à bout d’un besogneux Spartak Retrograd ! Le finaliste de l’édition 2013 attend donc son prochain concurrent. On sait déjà que le tenant du titre vient d’être éliminé. Voilà qui doit mettre en garde Plus Loin…

 

 

Commentaires