AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN B FOOT A 11: TROIS MINUTES DE FOLIE

18 avril 2016 - 23:15

Trois minutes de folie

 

Buts : Adam (87ème) et Karim (90ème)

 Groupe convoqué : Oualid, Karim, Taïeb, Mourad, Saïd, Abdel, Nourou, François, Salem, Caner, Serge, Jacky, Ali et Adam.

 

Après 88 minutes de jeu stériles, l’USMT IVRY pensait sûrement repartir du stade de la Porte de Bagnolet avec un match nul. Mais, THE REVELATION OF THE YEAR 2016, ADAM, en avait décidé autrement. En interceptant à 2 minutes du terme une passe complètement ratée d’un défenseur adverse, il crucifie le gardien de l’USMT IVRY et offre probablement le titre 2016 au Bagnoltais-de-la-Porte. Il est imité quelques secondes après par KARIM qui signe par la même occasion son premier but sous les couleurs de l’AS PLUS LOIN B. Tout un symbole !     

 

Une première mi-temps marquée par un manque de maturité   

 Quand l’enjeu prédomine sur le jeu, ça donne ce que l’on a vu samedi matin en première mi-temps. Tels des poussins, les Bagnoltais-de-la-Porte oublient que l’USMT IVRY a tout intérêt à faire sortir les jeunes parisiens de leur match en multipliant les fautes et les petites provocations. En manquant cruellement de réflexion, les Bagnoltais-de-la-Porte s’excitent et perdent leur football. Dans un match très engagé et techniquement assez triste, aucune des deux équipes ne parvient à réellement dominer le ballon. Les contacts sont de plus en plus rugueux obligeant les arbitres à multiplier les interventions. Dans ce contexte, les joueurs de la Porte de Bagnolet  font preuve d’immaturité en montrant les pecs plutôt que de simplement jouer au football. Si offensivement les Bagnoltais-de-la-Porte ont manqué d’inspiration en première mi-temps, la défense a largement contenu les attaques souvent trop prévisibles de l’USMT IVRY. Au final, un 0-0 mérité à la mi-temps, tant les Bagnoltais-de-la-Porte auront oublié de jouer avec leurs valeurs premières : la solidarité, le dépassement et le plaisir.           

 

Une seconde mi-temps où tout le monde se rattrape    

 Les discours des coachs ont fait du bien et les Bagnoltais-de-la-Porte reprennent avec beaucoup plus d’envie en s’imposant petit à petit dans les duels et en jouant plus collectivement. La circulation du ballon est meilleure, mais offensivement il manque quelque chose pour réellement prendre l’ascendant sur les adversaires du jour. L’USMT IVRY impose un véritable défi physique à l’AS PLUS LOIN B en pressant toujours plus hauts, mais les Bagnoltais-de-la-Porte répondent de la meilleure des manières en alternant jeu court et jeu long. Pas réellement dangereux offensivement, l’USMT IVRY tente également de faire circuler le ballon et casser le rythme. Et à ce jeu, le dernier défenseur se rate offrant involontairement un caviar à notre sérail buteur. En effet et à deux minutes du coup de sifflet final, ADAM profite de cette mauvaise passe en retrait pour se présenter seul face au dernier rempart de l’USMT IVRY. Sans trembler, il fait vibrer tout le stade en signant d’un plat du pied le but de la montée de l’AS PLUS LOIN B et probablement celui du titre également. 1-0 pour les locaux à la 88ème minute de jeu. L’USMT IVRY veut tout tenter, mais les parisiens récupèrent le cuir et ABDEL lance en profondeur KARIM. Notre dernière recrue devance intelligemment la sortie du gardien et  finit par un plat du pied dans le but vide. Score final : 2 à 0 pour PLUS LOIN B.

 

En s’imposant sur le fil, l’AS PLUS LOIN B conserve 4 points d’avance sur l’US IVRY MELTING POTES (94). En tenant compte des cartons possibles et des points d’assemblée générale, nous ne sommes pas tout à fait champion, mais presque. En ne perdant pas contre l’AS COPAINS IDF (95) lors de la prochaine et avant-dernière journée de championnat, les Bagnoltais-de-la-Porte du niveau B pourront fêter sereinement le premier titre de leur saison 2016. Entre-temps, espérons qu’ils auront retrouver leurs valeurs pour aborder dans les meilleurs conditions leur demi-finale de la Coupe Régionale Jean Maurize contre le triple tenant du titre (2009, 2010 et 2014), l’USMT SAINT-MAUR CRETEIL (94).   

Commentaires