AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

AS PLUS LOIN A FOOT A 11 - SI PROCHE, SI LOIN…

30 mai 2016 - 11:37

Il a fallu attendre presque une semaine avant d’avoir le dénouement. Après sa défaite contre FC 5 Quinas, l’AS Plus Loin peut vraiment se mordre les doigts : l’équipe de Vincent ne le savait pas, mais elle a perdu la «finale » de la coupe de France FSGT… En effet, suite à une bagarre lors de l’autre demi-finale, le FC 5 Quinas sera déclaré vainqueur samedi prochain sans jouer de finale ! Sans pour autant la voler…

 

 

À LA COOL

 

Pourtant, Plus Loin est favori : Champion du samedi matin depuis début avril, sur de son jeu et de ses individualités, Plus Loin débute le match à la cool. Et on le sent au-dessus : Plus Loin tient le cuir, Sou est roi sur son couloir gauche, Abdallah et Issam combinent en une touche, Cédric et Mathieu verticalisent le jeu… Seul Lahcen semble un peu en-deçà ! Crisper, sans confiance ? On ne sait pas !

En face, le FC 5 Quinas ne parvient pas à se montrer dangereux. Du moins dans les 20 premières minutes et un centre venu de la droite, bien coupé de la tête par l’attaquant et qui meurt sur le poteau ! Cette action va les faire prendre confiance et ils vont réussir à placer quelques contres : Souvent mené par le puissant mais brouillon n°10 et,  également, par le numéro 16 beaucoup moins brouillon et plus vif.

 

Si Plus Loin parait au-dessus, les occasions sont assez rares mais, surtout, manquent de convictions… Et à force de jouer à la cool, Plus Loin va se faire punir : Mathieu et Sou échangent de façon acrobatique, mais Sou ne maitrise pas son geste. Sur un geste encore moins maitrisé, le joueur de Quinas intervient en dégageant le ballon vers son attaquant. Couvert par Alan, il s’échappe et malgré le retour de Zam, il parvient à tromper Thomas ! 1-0.

Plus Loin accuse le coup et Quinas continue de jouer en contre. Et l’ailier gauche est l’homme de la fin de mi-temps : d’abord par sa vitesse et sa percussion qui le rendent dangereux et puis pour son intervention, aussi bête que maladroite, sur Mathieu, qui sort sur blessure avant la mi-temps.

 

MALADRESSE VS BARAKA

 

Clairement, la deuxième mi-temps sera différente ! Les entrées de Ben et Ghislain et Aymen, le discours d’Abdallah et la gueulante de Vincent ont réveillé Plus Loin. Et Quinas va souffrir :

D’abord, sur un bon centre au sol, Abdallah, au niveau des six mètres, envoi le cuir au-dessus de la barre. Peu après, sur corner, Ghislain remet à Zam qui se heurte d’abord au gardien avant de mettre, lui aussi, le ballon au-dessus de la barre. Et Plus Loin continu et pense être récompensé : d’abord par une frappe de Sou, dévié par Issam dans les buts ! Mais l’attaquant était hors-jeu. Ensuite par un centre d’Amanaz, dévié par une main ! Pénalty !

Abdallah prend la gonfle et le manque ! Ou le gardien l’arrête ! Ou un peu des deux !

 

Plus Loin a un mauvais karma : en plus de la blessure de Mathieu et du pénalty d’Abdallah, Momo est temporairement expulsé ! On ajoute la sortie de Zam, complètement cuit par son manque de compétition et par cette chaleur. Malgré ça, les ouailles de Vincent ne lâchent pas et tiennent bon sur les quelques contres de Quinas !

Offensivement, Ghislain malmène son adversaire direct, Sou continu de survoler son couloir et son abnégation sera récompensé par un pénalty puisqu’il se fait faucher dans la surface ! Les arbitres, costauds, sifflent sans hésiter et Issam le transforme! 1-1.

 

Alors qu’il reste une dizaine de minutes à jouer, Plus Loin cherche à en finir avec le FC 5 Quinas. Bizarrement, Plus Loin est plus brouillon et se met en danger. Un premier contre est mal joué par Quinas. Malgré ce premier avertissement, Plus Loin continu et se fait punir sur le contre suivant. Sur un deux contre deux qui se transforme en deux contre un avec le claquage d’Aymen, l’ailier droit assure la passe au numéro 16 qui réalise un piqué, aussi gonflé qu’efficace ! Thomas est battu ! 2-1.

 

Plus Loin se jette à l’attaque et se créera une dernière occasion : sur un corner repoussé, Cédric crochète et frappe du gauche. Alors que tout le monde croit au but, le gardien, pourtant masqué, se détend et écœure définitivement Plus Loin ! Le gardien de Quinas, malgré son âge et sa dégaine aura été énorme ! Plus Loin subira un nouveau contre qui n’aboutira pas. 2-1 score final.

 

Plus Loin a donc perdu la « finale » ! Si certains sont satisfait de ne pas gagner la Delaune comme ça, d’autres ne crachent pas sur un titre national. Malgré la déception, Plus Loin ne doit pas oublier que cette saison, il a été injouable jusqu’au mois de mai ! Que le manque de compétition (entre le titre gagné très tôt, le quart de finale fantôme et les ponts de mai) a certainement dû jouer en sa défaveur.

Et puis Quinas n’a pas volé sa victoire : Si le jeu est loin d’être sexy, l’équipe s’est révélée courageuse et efficace ! Félicitation à eux et à bientôt, pour une revanche ! L’année prochaine, qui sait…

 

 

Commentaires