AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

PLUS LOIN B FA11 - Un derby parisien qui tourne à l’avantage de l’UA SOCIETE GENERALE A

14 octobre 2016 - 22:09

Un derby parisien qui tourne à l’avantage de l’UA SOCIETE GENERALE A

 

Buts : François (30ème), Lachene (75ème s.p) et Mourad (85ème s.p) 

 

Groupe convoqué : Oualid, Taïeb, Chris, Stéfane, Rudy, Ali, Salem, Mourad, Caner, Luther, Nourou, Abdel, Mohamed,  Lachène, François et Amine.

 

La semaine dernière et en ouverture du championnat 2016-2017, l’AS PLUS LOIN B avait payé cash ses deux erreurs défensives face à l’AS PLUS LOIN A, prétendant très sérieux au titre national et champion en titre du samedi matin niveau A. Pour son deuxième match officiel, les Bagnoltais-de-la-Porte du niveau B recevait l’UA SOCIETE GENERALE A, respectivement seconde équipe parisienne FSGT dans la hiérarchie du samedi matin. L’AS PLUS OIN B avait donc l’occasion de démontrer une nouvelle fois sa valeur en jouant un derby parisien.  

 

  

Un match qui a laissé des traces   

 

Le derby de la semaine dernière a laissé des traces, avec un effectif amputé de son nouveau capitaine, SERGE, mais également SAID et YAKOUBA pour blessures. A cette liste s’ajoute NOUROU, qui figure sur la feuille de match, mais dont le genou est encore très douloureux suite à la grosse faute de KARIM de l’AS PLUS LOIN A. Pour finir, notre sérial buteur, ADAM, est en congés.... Avec donc l’absence de nombreux cadres, pour ne pas dire titulaires presque indiscutables, MOURAD sans JR aligne donc une équipe avec les moyens du bord et malgré tout compétitive. Si OULID est toujours notre dernier rempart, en défense on retrouve RUDY, CHRIS, TAIEB et ALI. Au milieu, SALEM, MOURAD et FRANCOIS sont en charge de la récupération et la distribution du ballon. Le trio MOHAMED, LACHENE et LUTHER occupe les avant-postes.

 

Un premier but évitable ?

Quelques minutes après le coup d’envoi, un milieu de l’UA SOCIETE GENERALE A hérite du ballon peu avant la ligne médiane et dans son camp. Sans opposition, il a le temps de contrôler, de voir OUALID largement avancé et de tenter le lobe depuis le milieu du terrain. Pas réellement parfaite, la tentative paraît insuffisante pour tromper OUALID qui semble avoir fait l’effort nécessaire pour se permettre de capter le ballon des deux mains. Mais au moment où le ballon lui arrive dessus, OUALID laisse le ballon passer entre ses deux bras tendus. Même s’il faut reconnaître l’audace et la qualité du geste du joueur de l’UA SOCIETE GENERALE A, il faut également reconnaître qu’avec beaucoup plus de concentration de la part de notre gardien, nous aurions pu éviter cette ouverture du score très précoce… dès la 5ème minute de jeu. 0-1 !              

 

Un second but évitable ?

Que dire du second but à part qu’il s’agit d’une nouvelle fois d’une erreur défensive dont tire profit nos adversaires du jour. TAIEB manque sa passe en retrait en direction de RUDY et se fait intercepter par un attaquant de l’UA SOCIETE GENERALE A. Après avoir fixé RUDY, il décale son partenaire qui ne laisse aucune chance à OUALID. 0-2 à la 15ème minute de jeu.

          

Des actions et une réduction du score

Si l’UA SOCIETE GENERALE A profite donc des erreurs défensives des Bagnoltais-de-la-Porte, c’est en partie du fait qu’elle ne contrôle vraiment pas le cuir. En effet, c’est bien l’AS PLUS LOIN B qui joue au ballon et qui tente de percer le rideau ultra-défensif mis en place par les visiteurs du jour. Sur une première alerte, FRANCOIS ne reprend pas du gauche et ajuste mal sa passe en retrait pour MOURAD. Sur un  magnifique centre de SALEM, il dévie le ballon qui finit dans les filets. 1-2 à la 30ème minute de jeu. Avec cette réduction du score, l’AS PLUS LOIN B pousse pour égaliser. MOHAMED frappe sur le poteau et LUTHER n’a pas le temps de reprendre le ballon. LACHENE déborde et centre en retrait sans trouver preneur. Durant cette bonne séquence de jeu des Bagnoltais-de-la-Porte, les joueurs de l’UA SOCIETE GENERALE A joueront principalement en contre-attaque en se montrant parfois très dangereux.

 

Un troisième but bizarre ?

FRANCOIS presse le milieu adverse qui perd le ballon au profit de LACHENE. En position favorable pour lancer LUTHER ou MOHAMED, ce dernier tergiverse un peu trop et se fait prendre le ballon à son tour. Puis en deux passes, l’attaquant de l’UA SOCIETE GENERALE A se retrouve seul face à OUALID. Il conclut de près en ne lui laissant aucune chance. 1-3 à cinq minutes de la pause.         

 

Une réaction d’orgueil trop tardive  

Dès l’entame de seconde mi-temps, les Bagnoltais-de-la-Porte partent avec de meilleures intentions en jouant plus rapidement. Mais malheureusement, ils se font punir en contre –attaque 10 minutes après la reprise. 1-4 pour l’UA SOCIETE GENERALE A à la 55ème minute de jeu. Ce score lourd ne reflète pas réellement la physionomie du match. Car si l’UA SOCIETE GENERALE A est efficace en contre, c’est bien l’AS PLUS LOIN B qui a le contrôle de la balle. Sur un centre en retrait de STEFANE, le défenseur adverse touche le ballon de la main. L’arbitre siffle pénalty. LACHENE le transforme. 2-4 à la 70ème. Puis sur une action collective mais un peu confuse, LACHENE obtient un nouveau pénalty. MOURAD transforme l’essai. 3-4 à la 85ème minute de jeu. Malgré l’envie d’ ABDEL, CANER, STEFANE et AMINE, le score en restera là. Malmenée à plusieurs reprises, l’AS PLUS LOIN B s’incline à domicile dans le derby parisien.        

 

Il est évident qu’en offrant deux buts par match, l’AS PLUS LOIN B aura difficilement du mal à se maintenir au niveau A du samedi matin FSGT. Si en deux journées les attaquants ont marqué quatre buts, dont trois sur pénalty, la défense a d’ores et déjà encaissé 6 buts. En poursuivant sur ce rythme, il faudra donc que l’AS PLUS LOIN B inscrive 4 buts par match si elle espère continuer au niveau A ? C’est dommage car depuis trois ans, la force de l’AS PLUS LOIN B résidait essentiellement dans sa solidité défensive en figurant parmi les équipes encaissant le moins de buts. Il faut donc que les joueurs de JR et MOURAD retrouvent leurs valeurs et encore plus de plaisir sur les terrains…  

Commentaires