AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

PLUS LOIN B FA11 - TOUT SIMPLEMENT PAS AU NIVEAU !

16 octobre 2016 - 22:55

Tout simplement pas au niveau !

 

But : Luther (80ème

Groupe convoqué : Oualid, Taïeb, Stéfane, Rudy, Ali, Samba, Mourad, Caner, Luther, Adam, François, Larcène et Yakouba.

 

Alors pour son troisième match de championnat, le proverbe bien connu de tous se confirme pour l’AS PLUS LOIN B. C’est donc jamais deux sans trois.  Après l’AS PLUS LOIN A et l’UA SOCIETE GENERALE A, le CFC/BNF s’impose assez facilement sur son terrain face à des Bagnoltais-de-la-Porte qui n’auront finalement jamais fait douter l’équipe du 93, championne régionale 2015.    

  

Toujours des cadeaux défensifs, toujours une grande inefficacité offensive et toujours un manque de réussite  

JR et MOURAD composent avec pratiquement le même effectif que la semaine dernière, SERGE, SAID et NOUROU étant toujours blessés. Devant OUALID, la défense comprend RUDY, TAIEB, STEFANE et ALI. Au milieu, on retrouve SAMBA, MOURAD, LARCENE et FRANCOIS. Devant LUTHER et YAKOUBA sont associés pour faire la différence. A signaler que sur le banc, on note la présence seulement de deux atouts CANER et ADAM, CHRIS et AMINE n’étant finalement pas là. A noter également, les absences de SALEM, CHRIS et ABDEL. Comme à son habitude, l’AS PLUS LOIN B débute très mal son match. Et même si cette fois cela ne s’est pas produit après seulement trois minutes de jeu, les Bagnoltais-de-la-Porte concèdent quand même un premier but au bout de 10 minutes. Alors qu’il aurait sûrement pu mettre le ballon en touche, TAIEB perd son duel avec l’attaquant adverse. Celui-ci ne se fait pas prier pour crucifier OUALID. Cette ouverture du score a le mérite de réveiller légèrement les joueurs offensifs de l’AS PLUS LOIN B, jusque là très discrets. YAKOUBA et FRANCOIS tentent de combiner, mais la défense du CFC/BNF fait preuve d’autorité en s’imposant dans la plupart des duels. L’entrée d’ADAM va s’avérer bénéfique et l’AS PLUS LOIN B va se montrer beaucoup plus menaçante. En pressant plus haut, les Bagnoltais-de-la-Porte s’illustrent une première fois avec ADAM. Sa frappe pas assez croisée est repoussée par le gardien. YAKOUBA a bien suivi, mais sa tentative passe au-dessus. Peu après, MOURAD tente sa chance. Le gardien dévie comme il peut le ballon sur sa transversale qui rebondit ensuite sur le poteau. Dans la continuité de l’action, LUTHER tente la reprise qui passe au-dessus. Si donc l’AS PLUS LOIN B a des occasions, il n’en reste pas moins que le CFC/BNF dispose du N°4. Facile et capable d’éliminer à lui seul le milieu et la défense de l’AS PLUS LOIN B, il obtient et transforme un coup-franc aux 16 mètres à 5 minutes de la pause. 2-0 pour le CFC/BNF. Malgré donc les nombreuses tentatives d’égaliser des Bagnoltais-de-la-Porte, c’est bien le CFC/BNF qui fait le break.         

 

De l’envie mais un manque de détermination dans le dernier geste

A l’image de la première très grosse occasion de recoller au score de LUTHER qui intercepte le ballon dans la défense du CFC/BNF et frappe ensuite juste à côté, l’AS PLUS LOIN B va avoir plusieurs opportunités consécutives de revenir dans ce match. Après une tête puis une frappe à côté, ADAM continue de se montrer. Il se bat au milieu de la défense et pousse le ballon vers FRANCOIS. Le vétéran pourtant seul face au goal voit sa frappe atterrir dans le petit filet. Dommage, car peu après cette grosse situation pour l’AS PLUS LOIN B, le CFC/BNF va de nouveau s’appuyer sur son n°4 pour se montrer dangereux. Et dans ce contexte, ALI, bien pressé par les milieux du CFC/BNF, assure mal sa passe en retrait. Le numéro 4 en profite pour offrir un caviar à son coéquipier qui ne laisse aucune chance à OUALID. 3-0 à la 65ème. Dur, dur, dur… Car si le CFC/BNF est solide, l’AS PLUS LOIN B a eu plusieurs opportunités de revenir au score. Il faudra attendre la 80ème minute de jeu et une nouvelle interception de LUTHER pour le voir finir réellement la première action de PLUS LOIN B. 3-1. Le score n’évoluera plus, grâce notamment à de superbes arrêts réflexes de notre gardien, OUALID. En effet et ce matin, l’AS PLUS LOIN B aurait pu prendre encore plus cher… même si elle aurait également avec plus de réussite et de détermination pu faire douter davantage son adversaire du jour.       

 

Tout simplement pas au niveau ! Physiquement, les joueurs de l’AS PLUS LOIN B ont souffert pendant 90 minutes. Mentalement, les joueurs de l’AS PLUS LOIN B ont multiplié les erreurs techniques et les mauvais choix, préférant très souvent la complexité à la facilité. Défensivement, les joueurs de l’AS PLUS LOIN B continuent à offrir des cadeaux et paient cash leurs boulettes. Offensivement, les joueurs de l’AS PLUS LOIN B font preuve d’une trop grande inefficacité, avec 1 but toutes les 8 actions franches. Dans ces conditions, il sera très difficile pour l’AS PLUS LOIN B de se maintenir au niveau A. Il va falloir travailler aux entraînements et revenir avec l’envie de se faire plaisir en rejouant plus simplement au ballon. Notre défense doit se rappeler que la facilité est leur meilleure arme. Nos attaquants doivent de nouveau y croire en faisant preuve davantage de réalisme devant le but. Il reste 15 journées et le championnat est très loin d’être fini. Pour rappel, il aura fallu huit saisons à l’AS PLUS LOIN A pour décrocher son premier titre de champion régional du samedi matin niveau A. Il nous faut donc apprendre et être patients. Ainsi, le premier objectif en championnat de l’AS PLUS LOIN B est sûrement de ne pas perdre avant de penser à gagner…        

Commentaires