AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

FA11 - MAIS QUEL MAGNIFIQUE DERBY !

26 février 2017 - 00:57

FA11 – Mais quel magnifique derby !

 

Pour cette 11ème journée de championnat, l’AS PLUS LOIN B recevait au stade de la Porte de Bagnolet l’AS PLUS LOIN A dans le cadre du deuxième derby officiel des Portes du XXème. Dans un match d’une intensité rare en FSGT, digne réellement d’un véritable match de coupe, l’ensemble des joueurs de la section de football des Portes du XXème ont fait honneur aux maillots qu’ils portent. Même si malheureusement, tout le monde n’a pas pu participer à la fête avec notamment l’abandon de dernière minute de CEDRIC en raison d’une blessure (bon rétablissement pour la Coupe Auguste Delaune), les protagonistes du jour se sont tous donnés au maximum…       

 

Une première mi-temps de folie

 

L’envie !

Quand le capitaine de l’AS PLUS LOIN B est au sommet de sa forme, l’AS PLUS LOIN A en prend plein la vue et les spectateurs aussi. SERGE n’attend pas et profite de la difficile entrée dans le match de l’AS PLUS LOIN A pour montrer qu’aujourd’hui personne ne rigole vraiment, que les contacts seront réels et que les efforts seront sans limites. Dans ces conditions et sur la quasi première incursion dans la surface de l’actuel leader du championnat niveau A, LUTHER reprend un très bon centre de SERGE. La barre transversale sauve THOMAS. Dans le cafouillage au six mètres qui s’en suit, LUTHER s’impose en reprenant d’un plat du pied gagnant le ballon. 1 – 0 pour l’AS PLUS LOIN B après trois minutes de jeu.

 

La boulette numéro 1 ?   

Est-ce le pressing d’enfer exercé en début de match par LUTHER, SERGE, HASTING, MOHAMED et MOURAD qui pousse les joueurs de l’AS PLUS LOIN A a reculé en sollicitant THOMAS ou est-ce le gardien de l’équipe de France FSGT qui a pris trop de risque ? Dans les deux cas et quasiment dans ses six mètres, THOMAS rate son crochet sur ADAM qui intercepte assez facilement le ballon. Cela ne pardonne pas et l’attaquant de l’AS PLUS LOIN B transforme l’essai. 2-0 pour l’AS PLUS LOIN B après 7 minutes de jeu.

 

La réaction 

En l’absence de CEDRIC, les combinaisons proposées par les Bagnoltais-de-la-Porte manquent parfois de fluidité et le ballon circule plus difficilement que d’habitude. En effet, le pressing de l’AS PLUS LOIN B gêne les joueurs de l’AS PLUS LOIN A. Le positionnement en retrait d’ABDALLAH est préjudiciable à l’actuel leader du championnat, le meneur de jeu étant forcé à assumer un rôle davantage défensif. Toutefois, SOU fait mal avec ses débordements et GHISLAIN répond présent aux défis physiques. FAMAKA, KARIM, AMANAZ et MOHAMED commencent également à s’imposer dans les duels. BEN, ISSAM, LACHENE et ABDALLAH combinent mieux. Et dans ce contexte, les actions se multiplient et le danger se rapproche. GHISLAIN place une première tête, puis viennent plusieurs frappes que OUALID capte. Mais sur une bonne accélération et un bon centre de SOU, FAMAKA a le temps de contrôler et de placer une magnifique demi-volée qui laisse OUALID sur ses appuis. 2 – 1 à la 30ème minute de jeu.

 

La boulette numéro 2 ?

Tout le monde pense que l’AS PLUS LOIN A est en train de prendre l’ascendant sur les Bagnoltais-de-la-Porte de la B. Mais en réalité, ce but a le mérite de réveiller à nouveau les joueurs de JR et MOURAD. SAID et ADAM se démènent sur le côté gauche et le latéral finit par centrer. THOMAS anticipe trop et ne voit pas surgir SERGE. Le capitaine exemplaire de l’AS PLUS LOIN B place une tête lobée pleine d’intelligence. MAGNIFIQUE ! THOMAS ne peut qu’assister passivement à ce troisième but. 3 – 1 à la 35ème minute de jeu.

 

Dans les dix dernières minutes, les contacts sont de plus en plus durs et les duels de plus en plus intenses. ALI, RUDY et surtout SALEM impressionnent dans leurs interventions. Et dans les derniers instants de ce premier acte, SERGE fait un sombréro de la tête sur AMANAZ. Il accélère en laissant sur place toute la défense de l’AS PLUS LOIN A. Il dribble parfaitement THOMAS, mais au moment de conclure l’action, SERGE manque d’application et trouve le petit filet alors que le but était vide. C’est dommage, car après avoir vraiment fait le plus dur, et encore ce terme est peu approprié pour expliquer l’accélération de très grande classe à laquelle tout le monde à assister, le capitaine de l’AS PLUS LOIN B aurait pu réellement aggraver le score avec un but qui serait resté dans les annales.   

 

                   

Une deuxième mi-temps dominée par l’AS PLUS LOIN A

 

Des changements payants pour MATHIEU

Le coach de l’AS PLUS LOIN A procède à deux changements. Les entrées d’AYMEN et de REDA vont s’avérer décisives. En effet, l’entrée en jeu du jeune prodige des Portes du XXème vient éclairer par sa justesse technique et sa vision du jeu le milieu de terrain de l’AS PLUS LOIN A. En se positionnant en numéro 6, REDA permet également à ABDALLAH d’évoluer davantage plus haut. Et dans ces conditions, les Bagnoltais-de-la-Porte de la A se projettent plus aisément vers l’avant en mettant de plus en plus en difficultés SAID, ALI, RUDY et SALEM. Les appels conjugués de GISHLAIN, ISSAM et SOU posent de plus en plus de problèmes. Et dans ce temps fort, ABDALLAH lance parfaitement SOU dans la profondeur. Ce dernier accélère et ajuste parfaitement OUALID. 3 – 2 à la 50ème minute de jeu.

 

Un pénalty évitable ?

L’AS PLUS LOIN B comprend que la seconde mi-temps va être difficile et que l’intensité du match ne va être que crescendo. Les contacts se multiplient et les duels sont de plus en plus rugueux. Et dans ces conditions, c’est bien l’AS PLUS LOIN A qui prend l’ascendant et fait davantage circuler le ballon. Et quand les combinaisons marchent, les joueurs de la A multiplient les incursions dans la surface de l’AS PLUS LOIN B. GISHLAIN accélère à l’entrée de la surface. LUTHER contrôle mal son intervention. Pénalty sifflé ! Sans trembler, ABDALLAH transforme l’essai sans la moindre chance pour OUALID. 3 – 3 à la 55ème minute de jeu.

 

Une fin de match à suspense

Incapable de poser le jeu face au pressing de la A, l’AS PLUS LOIN B s’en remet à des dégagements et à des exploits individuels. Et à ce petit jeu, SERGE s’avère être sûrement le meilleur. En se défaisant de FAMAKA sur un super crochet suivi d’une magnifique accélération, KARIM ne peut qu’intervenir à retardement, laissant SERGE sur le carreau. Dans ce moment de flottement, JR est contraint de procéder à des changements. ABDEL et YAKOUBA entrent à la 60ème. AMINE et FRANCOIS suivent peu après. Pour ces 25 dernières minutes de jeu, l’AS PLUS LOIN B va essentiellement défendre en tentant de contenir au maximum les percussions de l’armada offensive de PLUS LOIN A. Les accélérations d’ABDALLAH, REDA, ISSAM et SOU épuisent la défense de PLUS LOIN B qui répond quand même présente. L’entrée en jeu de SERGE suite à sa récupération d’après son coup reçu va s’avérer presque payante. En effet, seul le capitaine de l’AS PLUS LOIN B semble en mesure de faire passer des frissons à THOMAS. Excepté lorsque ce dernier se pénalise seul. Sur une prise de balle anodine, il commet une faute de main. YAKOUBA profite presque de l’occasion. Mais, l’excellent retour de MOHAMED empêche l’attaquant de l’AS PLUS LOIN B de profiter de cette boulette numéro 3. L’AS PLUS LOIN A manquera de justesse dans le dernier geste trouvant très souvent le petit filet que le chemin du filet. Score final 3 – 3 ! Et franchement, très grosse performance collective de la part des deux équipes.

 

Le rythme très élevé de cette rencontre est particulièrement à souligner. Je suis certain que tout le monde était vraiment fatigué ce samedi après-midi et qu’aucun joueur présent n’a fait semblant. Les coachs peuvent être fiers de leurs joueurs. Sur le terrain ce matin et malgré quelques faits de jeu sujets à contestation, les joueurs de la section de F11 FSGT de l’association PLUS LOIN ont  offert un spectacle footballistique de très grande qualité. Une chose est certaine. Si l’AS PLUS LOIN B conserve cette envie de jouer et cette intensité pour les prochains matches, elle devrait assurer son maintien au niveau A.              

Commentaires