AS PLUS LOIN : site officiel du club de foot de PARIS 20EME ARRONDISSEMENT - footeo

Association - Une inauguration intéressante

30 juin 2017 - 15:22

Une inauguration intéressante

 

Sans finalement la Présidente de la Région Ile-de-France et la Maire de Paris, mais en présence de la Maire du XXème arrondissement, l’inauguration du 28 juin 2017 a rassemblé une trentaine de personnes composée d’élus du XXème, de représentants des services de l’Etat (Préfecture de la Région Ile-de-France et de Paris), de la Mairie de Paris, de la Région Ile-de-France, de la RIVP, du consortium en charge du programme architectural, des deux associations bénéficiaires de locaux (crèche et activité) et des habitants de la rue Henri-Duvernois. Le déroulement de l’inauguration a été le suivant :

  • Présentation par les architectes, Elisabeth Naud et Luc Poux, des caractéristiques de l’immeuble (voir FOCUS 1),
  • Rappel par la Maire du XXème arrondissement, Frédérique Calandra, du contexte de l’opération (Voir FOCUS 2),
  • Visite de plusieurs appartements (T2, T3 et T5) et des parties communes
  • Visite de la serre partagée et du jardin au 9ème étage,
  • Discours de remerciements de la Maire du XXème et intervention du représentant des services de l’Etat,
  • Verre de l’amitié,
  • Visite du local de l’association Plus Loin en comité plus restreint.

 

 

Un local comme un nouvel outil pédagogique pour les habitants des Portes du XXème, d’accord ! Mais, que dire déjà de l’état du TEP provisoire ?

 

C'est juste dommage avec un programme de logements aussi qualitatif et bien réalisé !

 

Quand la météo est avec nous et qu’elle démontre par « a+b » à quel point quelques inconvénients, qui pourraient à l’échelle d’une métropole internationale comme Paris être sûrement réglés en quelques jours, peuvent prendre un temps considérable. Alors, c’est vrai on a pu récemment courir un 100 mètres sur la Seine, pendant que sur le TEP Davout provisoire, ça fait déjà un an que nos salariés ne peuvent plus faire leur travail dans des conditions acceptables. Bien évidemment, l’association PLUS LOIN a compris qu’elle devait s’adapter et qu’elle n’avait pas le choix, mais comment valoriser un espace sportif, si celui-ci ne peut-être tout simplement pas utilisé régulièrement.

Pour PLUS LOIN et après 20 ans de terrain, il est normal quand on voit la situation actuelle du TEP provisoire de n’avoir aucune certitude concernant les conditions de travail des salariés et de sécurité du public. L’association PLUS LOIN veut bien être dans la rue au sein de l’espace public, dans les équipements sportifs et culturels auprès de tous, quand d’autres n’y vont pas. Mais, si nous ne pouvons pas réellement compter sur simplement le fonctionnement de l’espace sportif devant remplacer symboliquement ce qu’était le « TEP Davout », même provisoirement, alors l’association doute. PLUS LOIN ne demande pas grand chose pour tenter à nouveau de faire, même d’un espace provisoire, un lieu du vivre ensemble et du vivre avec. L’été approche et probablement les averses avec.             

Concernant le futur local de l’association PLUS LOIN, celui-ci se situera au 136 boulevard Davout 75020 Paris. Même si aucune convention n’a encore été signée, la Maire du XXème arrondissement a rappelé à tous les participants sa volonté de mettre à disposition le plus rapidement possible ce local pour l’association PLUS LOIN. D’une superficie d’environ 100m², il se compose d' :

  • une entrée de 18m² répondant aux exigences de sécurité des espaces pouvant accueillir du public de moins de 100 personnes,
  • un espace d’accueil de 12m²,
  • une salle d’activité polyvalente et modulable de 40m²,
  • une salle d’activité de 30 m² intégrant une cuisine,
  • un local de rangement et d’un WC,
  • un espace extérieur comprenant une terrasse de 10m² et d’un jardin surélevé de 10m².

 

Situé en rez-de-chaussée, cet espace répond aux normes de sécurité et d’accessibilité en vigueur. D’une part et même si aucune fenêtre ne s’ouvre, il existe un système d’aération à double flux et les larges portes-fenêtres donnant sur les espaces extérieurs peuvent participer à la ventilation du local. D’autre part, la présence de larges baies vitrées contribuent à avoir de la lumière naturelle dans les salles d’activités. Enfin, plusieurs espaces de rangements ont été prévus.   

 

Voir les photos du nouveau local :

http://asplusloin.footeo.com/galeries-photo/2016-06-28-inauguration-du-136-140-boulevard-davout/14490334

 

 

 

FOCUS 1 – Les architectes Elisabeth Naud & Luc Poux

 

Dans le cadre de l’inauguration du 138-140 boulevard Davout, les personnes présentes n’ont pu qu’être admirablement surprises par la qualité des prestations offertes aux futurs habitants de ce nouvel immeuble. A cet égard, vous trouverez ci-dessous la présentation de ce programme intitulé « Paris(s) 2072 » par l’Agence Naud & Poux. A la fois précurseur en terme de réponse aux exigences du Plan Climat de la Ville de Paris, ce programme doit également permettre d’offrir des logements de qualité aux anciens locataires des deux immeubles qui seront prochainement détruits rue Henri-Duvernois en bordure du périphérique et ayant accepté la proposition de relogement de la RIVP.       


Boulevard Davout

 

« Pari(s) 2072 présente aujourd’hui l’exercice réussi – et réalisé – d’un travail sur la résilience et prend ainsi le contrepied de l’obsolescence presque programmée de toutes les constructions depuis 1950. Lauréat du Concours EDF Bas Carbone 2012 (Habiter la Ville Durable) avec une Mention Spéciale Prospective Urbaine, inscrit à plusieurs ateliers de réflexion, le projet innovant devenu réalité est d’abord l’œuvre commune de la RIVP (Maitre d’Ouvrage) de Naud & Poux (Architectes) de Franck Boutté (BET environnemental) AS Mizrahi (BET TCE). Il associe les qualités d’usage d’aujourd’hui à une réflexion de bon sens sur ceux de demain, en anticipant sa capacité à muter facilement, en consolidant sa résilience avec toujours comme fil rouge la maitrise absolue de son empreinte carbone sur le long terme.Habiter la Ville Durable c’est aussi habiter une Ville Dense qui inscrit cette densité avant tout comme un marqueur positif. « Les hommes se rassemblent dans les villes pour vivre. Ils y restent ensembles pour jouir de la vie. » Aristote (-384 -322).


La composition architecturale dense (épaisseur de la parcelle 29 m) se pratique d’abord par soustraction et offre ainsi un épannelage découpé, une cour intérieure multi fonction, un linéaire de façades augmenté. A l’intérieur de cette volumétrie optimisée, les appartements traversants dès le T2 bénéficient tous de larges balcons filants, d’orientations multiples, de vues dégagées.Les propositions de résilience sur le moyen et long terme ont toutes été cotées financièrement pour permettre les arbitrages de choix et finalement offrir une construction qui laisse aux usages de demain toute latitude pour s’y installer sans impact défavorable pour l’environnement (transformation, mutation, changement d’affectation, surélévation, ….).


Et n’oubliez pas de monter également jusqu’au 9° étage, là où - au-delà de la vue panoramique offerte à tous – le jardin et la serre partagés offrent aux locataires un espace de convivialité entièrement dédié au jardinage et au verdissement de l’immeuble. »

 

Synthèse du programme

  • Programme: Construction de 68 logements sociaux, de locaux associatifs et d’une crèche à RDC.
  • Lieu: 134 boulevard Davout, Paris, 75020.
  • Calendrier: lauréat 2011, livraison 2015.
  • Client: RIVP.
  • Coût: 12 M € ht.
  • Surface: 5 600 m² shon.
  • HQE: label BBC Effinergie certification Cerqual H&E profi l A_ option performance plan climat de la ville de Paris.
  • Catégorie(s): Logements.
  • Phase: En cours.
  • Distinction: [fr]Prix EDF Bas Carbone 2012 de la prospective urbaine[en]project competition “low carbon edf” 2012 award for urban prospective.

 

En savoir plus :

http://www.elisabeth-naud-et-luc-poux-architectes.com/Boulevard-Davout.html

 

 

  

FOCUS 2 : Les enjeux du Renouvellement Urbain à Python-Duvernois

 

La Maire du XXème arrondissement a également rappelé le contexte général de cette opération immobilière qui vise à terme la construction de nouveaux logements et d’une piscine sur l’ancien foncier du TEP Davout. Ainsi et en reprenant les informations disponibles sur le site de la Mairie de Paris concernant le projet Python-Duvernois, les principes d’aménagement et le programme poursuivis sont :

 

La mise en valeur du potentiel paysager de la ceinture verte

- En traitant et redéfinissant le statut des espaces libres (espaces verts, espaces publics ou privés),

- En valorisant et renforçant la ceinture verte, notamment par le traitement des talus et en favorisant la biodiversité par la création de continuités vertes,

- En requalifiant les squares et espaces publics,

- En ouvrant et en décloisonnant les espaces de la ceinture verte.

 

Le développement de la mixité sociale et fonctionnelle

- Par la réalisation d’une piscine, par la création d’activités créatrices d’emploi pour le quartier et les environs le long du boulevard périphérique, par la réalisation de logements privés autour de la piscine, et de logements intermédiaires en extension et par la transformation des rez-de-chaussée notamment de la barre Python-Duvernois en activités (artisanales, commerciales, logistiques de proximité ou associatives),

- En articulant l’échelle métropolitaine et l’échelle domestique,

- En développant au Nord du secteur des programmes économiques notamment en lien avec l’Arc de l’innovation, en lieu et place d’immeubles d’habitation, de nature à faire face à l’échangeur et à intégrer sa présence et plus au sud des programmes mixtes,

- En faisant de l’avenue de la porte de Bagnolet une véritable Porte d’entrée dans l’urbanité parisienne.

 

L’amélioration de la trame viaire du secteur d’aménagement et requalification urbaine

- En revoyant la trame viaire afin de créer des liaisons entre le secteur Python-Duvernois et son environnement immédiat et d’articuler les infrastructures autoroutières aux voiries plus urbaines,

- En améliorant la continuité entre Paris et Bagnolet,

- En créant un quartier mixte ouvert sur son environnement, pouvant bénéficier des infrastructures tout en développant la vie de quartier, notamment par la création d’un parc sportif urbain central.

 

La requalification et la modernisation des équipements sportifs

- En modernisant l’offre sportive actuelle tout en préservant son accessibilité aux parisiens,

- En développant les pratiques innovantes et en accès libre,

- En créant un parc urbain sportif au cœur du secteur d’aménagement.

 

L’intégration d’une démarche de développement et de transformation durables

 

En savoir plus :

http://www.paris.fr/services-et-infos-pratiques/urbanisme-et-architecture/projets-urbains-et-architecturaux/python-duvernois-20e-2420

Commentaires